Comment arroser ses plantes avec ses eaux usées ?

Comment arroser ses plantes avec ses eaux usées ?

Dans une société du déchet, l’eau courante est évacuée comme le reste, hors de la maison. Pourtant, l’eau de vaisselle ou l’eau de votre brossage de dents n’est pas à proprement parler impure pour les plantes : il est possible de lui offrir une seconde vie. Une excellente solution pour réduire sa consommation d’eau.

 

Pourquoi arroser ses plantes avec de l’eau potable ?

 

Dans un foyer, chaque personne consomme environ 40 000 litres d’eau potable chaque année. À titre d’exemple, ces petits gestes de la vie quotidienne consomment :

  • 10 litres d’eau pour les WC
  • 10 à 30 litres d’eau pour une vaisselle à la main
  • 30 à 100 litres d’eau pour une douche et jusqu’à 200 litres pour un bain

Si vous avez des plantes vertes ou même un petit jardin, il peut être intéressant d’utiliser cette eau après sa première utilisation pour hydrater vos plantes : en récupérant l’eau du lavabo ou de la vaisselle, c’est bien 15 à 50 litres que vous pouvez récupérer chaque jour, largement de quoi arroser vos végétaux.

 

Les détergents sont-ils toxiques pour les plantes ?

 

On peut hésiter à mettre de l’eau contenant du produit vaisselle ou du savon dans ses plantes. En effet, la première question à se poser est la composition des produits détergents que nous utilisons : eau de javel, soude caustique, médicaments, alcool… Excellent occasion de commencer à utiliser des produits zéro-déchet et éco-compatibles.

Par ailleurs, les plantes ont l’extraordinaire capacité de nettoyer l’eau. C’est pourquoi on les utilise de plus en plus en phytoépuration. Le seul risque d’utiliser les eaux usées pour arroser les plantes serait donc alcaliniser le sol, car les produits nettoyants ont un pH basique. Si votre sol est plutôt acide, pas trop de problème donc, mais si vous êtes réticent, alternez les arrosages d’eau claire et d’eau usée.

Dans des pays où l’eau courante est une denrée précieuse, il est courant d’arroser son jardin avec des eaux usées. Pour la nettoyer avant de l’utiliser, il est possible d’installer un filtre avec du sable ou des cailloux…

 

Comment installer un récupérateur d’eau usées dans sa cuisine ou sa salle de bain ?

 

Les plus bricoleurs d’entre nous sont déjà en train d’imaginer une installation débrayable des plus ingénieuses. Pour les autres, le plus simple est d’investir dans une petite pompe, qui reliée à un tuyau vous permettra de remplir votre arrosoir ou même d’arroser directement votre jardin. Selon votre installation, vous pouvez choisir une petite pompe de camping-car ou une pompe à cave. Je vous vois déjà vider votre baignoire en sautillant d’excitation.

Il est également possible, si vous avez un lave-main que vous utilisez peu, de débrancher le siphon et de poser votre arrosoir en dessous, c’est la solution la plus simple pour commencer l’aventure. Il n’y a pas de petits gestes pour aider la planète.

 

Pour aller encore plus loin, lisez cet article : Comment utiliser les eaux usées dans ses toilettes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *