mosaique carrelage

Comment réaliser une mosaïque avec vos chutes de carrelage ?

Cliquez pour valider votre note!
[Total: 0 Average: 0]

La mosaïque est une technique ancestrale qui est utilisée aujourd’hui pour l’embellissement de nos pièces d’habitation. S’il est possible d’acheter des mosaïques en petits carreaux, cette technique décorative permet également de recycler vos chutes de carrelage pour le plaisir des yeux. Voici la technique, simple et efficace pour faire des motifs uniques et durables dans votre cuisine, dans votre salle de bain ou en extérieur.

 

Préparation de la mosaïque

 

La première étape est purement créative. Après avoir pris les dimension de l’espace à carreler, vous aurez une idée précise de l’ampleur que vous pouvez donner à vos idées. Il vous faudra d’abord dessiner un motif. Pour cela faites d’abord des esquisses et des croquis sur un carnet. Cherchez des idées dans des livres d’illustration ou inspirez-vous de mosaïques déjà existantes. Pour vous représenter le travail artistique réalisable en mosaïque, regardez les travaux de Niki de Saint Phalle et son jardin du tarot. Mais pour une première mosaïque, ne soyez pas trop ambitieux : prenez le temps de vous familiariser avec la technique.

Faites ensuite un dessin grandeur réelle, en traçant au préalable les dimensions de la zone à décorer. Faites votre tracé sur une planche ou un carton épais à la bonne taille, sa rigidité vous permettra de déplacer l’ensemble au besoin. Si l’espace à couvrir est de grande taille, procédez en plusieurs étapes en séparant la zone en éléments cohérents.

 

Choix du coloris et découpe des carreaux

 

Viens ensuite le choix des couleurs : sélectionnez dans votre gamme de chutes de carrelage les coloris parfaits pour chaque élément de la composition. S’il vous manque des couleurs essentielles, il est possible d’acheter des petits paquets de carrelage décoratif dans tous les bons magasin de bricolage. Il est préférable de choisir des carreaux de la même épaisseur pour avoir une surface homogène au moment du collage. S’il est possible de composer avec des carreaux plus ou moins épais, il faudra un peu vous énerver avec des bonnes grosses épaisseurs de colle.

Pour découper les carreaux, vous avez différentes techniques : la pince ou le marteau. La pince de carreleur nécessite un peu de technicité, surtout sur des petites découpes. Le plus simple est de poser le carreau sur une pierre et de le casser au marteau ou à la masse. Après deux ou trois carreaux de cassés, vous aurez compris comment taper pour obtenir des pièces qui vous conviennent. Prenez garde à ne pas faire sauter l’émail du carrelage.

 

Création de la composition : modifiez et améliorez à l’infini

Si vous aimez les puzzles, cette étape de la réalisation de votre ornement en faïence va vous ravir : vous allez poser chaque petit carreau à sa place sur le dessin. Choisir les morceaux de carrelage, les disposer, les retourner et les déplacer. Cette étape est très reposante. Vous aurez très vite une idée du rendu définitif. Pensez qu’il manquent les joints : ils lisseront l’ensemble et embelliront la composition en masquant les bordures des carreaux.

Cette étape est un moment agréable à partager avec des enfants, qui apprécieront son aspect ludique et créatif. C’est également le moment des améliorations : tant que rien n’est collé, vous pouvez tout modifier. Laissez la composition en attente le soir et regardez la le lendemain matin, c’est une bonne façon de savoir si l’ensemble est harmonieux.

 

Comment poser sa mosaïque sur le mur : une technique simple

 

Vous allez découvrir le secret de fabrication des mosaiques décoratives : pas besoin de coller chaque carreau un par un. Prenez du scotch de menuisier : il a l’avantage de bien coller mais surtout de bien se décoller. Et commencez à recouvrir votre puzzle bande par bande en les superposant de 5 mm. Vous aurez une surface scotché de la taille du motif. Au besoin, couper le tout en plus petits « panneaux ».

Vous pourrez alors transporter votre assemblage de pièces de carrelage jusqu’à sa zone d’accueil. Préparez alors votre mortier colle à carrelage et enduisez le mur que vous souhaitez recouvrir.

Il suffit ensuite de disposer votre pan de carrelage sur la zone en pressant légèrement pour bien accrocher. Mettez bien à niveau les différentes épaisseurs de carrelage pour obtenir une surface homogène.

 

Finitions : ce qu’il faut savoir

 

Vous devez attendre 24h pour que le mortier ai bien pris. Vous pourrez alors retirer le scotch papier et admirer le rendu de votre travail. Il ne restera plus qu’à préparer la colle à joints pour les finitions.

En posant les joints, faites bien attention à lisser les bords coupants. La pose du joint à carrelage permet de cacher les petits défaut éventuel.

Voilà, c’est fini, laissez encore sécher 24 h puis passez un coup d’éponge ou de chiffon sec pour une apparence impeccable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *