Le télétravail, c’est génial. Travailler chez soi grâce au Web permet de réduire les frais de déplacement et de mieux organiser sa vie quotidienne, de cultiver son jardin ou d’être plus disponible pour ses proches. Malheureusement, dans de nombreuses régions de France, la fracture numérique est réelle : le réseau Internet est de mauvaise qualité, la fibre est absente et les réseaux mobiles sont aléatoires. Vous aviez tout pour télétravailler à la campagne, il vous manque juste Internet… C’est facheux ! Comment améliorer sa connectivité dans les zones de mauvaise couverture ? Quelles sont les solutions ?

Publicité

Comment avoir du réseau dans sa maison grâce aux amplificateurs GSM ?

Vous en avez probablement ras-le-bol de sortir téléphoner dehors sous la pluie, de râter tous vos appels ou d’être injoignable : il est temps de découvrir les répétiteurs 3G ou 4G. Les amplificateurs GSM sont peu onéreux et pourtant peu connus du grand public. Facile à installer et réellement efficace, nous allons voir ensemble l’intérêt d’un amplificateur GSM.

C’est quoi un amplificateur gsm ?

Un amplificateur de signal mobile permet d’optimiser votre réseau mobile 3G/4G lorsqu’il est limité. C’est un petit boîtier qui amplifie la réception du réseau grâce à une antenne fixée à l’extérieur de votre maison vers vos appareils mobiles à l’intérieur de la maison. Il devient possible de capter un signal mobile au sous-sol de votre pavillon ou à travers des murs en pierre épais.

Comment savoir si un amplificateur de réseau mobile est la solution à mon problème ?

Il s’agit de déterminer la puissance de votre signal mobile. Certains smartphones fournissent cette donnée, via les paramètres du téléphone, c’est une valeur exprimée en dBm dont le nombre est négatif. Les téléphones Samsung ne permettent pas de tester la puissance du signal, il est donc conseillé d’utiliser des applications Android comme OpenSignal, par exemple.

Publicité

Si vous ne captez aucun signal à l’extérieur de chez vous, il est peu probable qu’un amplificateur gsm vous soit d’une quelconque utilité. Si en revanche vous remarquez d’un angle de votre maison capte la 3G, c’est à cet endroit que vous devrez placer l’amplificateur de réseau.

L’utilisation des amplificateurs GSM est soumis à autorisation

Mais avant d’utiliser un répéteur GSM, encore faut-il être en règle avec les administrations. L’utilisation d’antennes de réception sans accord préalable de vos opérateurs est passible de sanctions de la part de l’ANFR, vous risquez jusqu’à 450€ d’amende.

L’ANFR sanctionne mais ne donne pas les autorisations : c’est votre opérateur qui vous la fournira. Et c’est la moindre des choses : en terme d’égalité, il est normal que chaque client puisse bénéficier du même service.

Internet mobile : c’est quoi une bonne connexion Internet ?

Que l’on parle de Haut débit ou d’Internet mobile, comprendre la vitesse de votre connexion permet de comprendre l’étendue de la fracture géographique du numérique. La vitesse de connexion à Internet représente la capacité de transfert de données, en octets par seconde,entre le web et l’installation de l’utilisateur. La vitesse des données est mesurée ern mégaoctets par seconde (Mbps) et en kilo-octets par seconde (Kbps).

Une connexion moyenne en ville avec la fibre, le Haut débit ou une bonne couverture 4G+ est située entre 10 et 30 Mbps pour 60 % des Français (contre 30 % des Européens), avec un débit moyen en France évalué à 8,9 Mkps en 2019. Les personnes en zone rurale qui n’ont pas de bonnes connexions peuvent parfois avoir un débit inférieur à 500 Kbps soit 20 à 60 fois plus lente qu’une connexion moyenne. C’est dire la différence pour les utilisateurs, qui payent tous au même prix leur abonnement.

Pour se faire une idée, voici la vitesse moyenne nécessaire pour les besoins habituels des utilisateurs d’Internet :

  • consultation des e-mails : 0,5 Mbps minimum
  • appels vidéo (Skype ou Whatsapp) : 0,5 à 1,5 Mbps pour une communication fluide
  • streaming audio : 2 Mbps pour écouter de la musique sans coupures
  • streaming vidéo : 3 Mbps pour une vidéo de qualité moyenne et jusqu’à 4 Kbps pour de l’Ultra HD
  • gaming : 10 Mbps
  • téléchargement de fichiers lourds et de logiciels : 50 Mbps

Pour certains, la couverture 3G ou 4G+ de leur réseau mobile offre un débit Internet 10 fois supérieur au débit de la box de leur abonnement domestique. Utiliser son smartphone comme point d’accès pour avoir Internet à la maison est une solution couramment utilisés pour les oubliés du haut débit. Quelles sont les autres solutions pour avoir une meilleure connexion au web de chez soi ?

Les solutions alternatives pour avoir une bonne couverture Internet chez soi

Pour installer un amplificateur GSM, il faut un minimum de réseau. Si vous résidez dans une zone blanche, vous pouvez tester différentes possibilités.

Changer d’opérateur mobile

L’ARCEP met à disposition une carte de la couverture mobile selon les opérateurs. Cette simulation permet de visualiser les différentes couvertures. Votre voisin capte avec SFR et vous non ? Vous serez parfois surpris de constater en regardant une carte de couverture mobile que tout peut être complètement différent d’un côté ou l’autre de la rue : les ondes propagées par les antennes peuvent être parfois gênées par un talus, un monument en pierre comme une église ou un creux de colline.

Ce type de carte montre la couverture des 4 grands opérateurs : Bouygues, SFR, Orange et Free. Vous constaterez également que bien que Free utilise les émetteurs Orange, certaines zones sont bridées à un faible débit.

La première chose à faire pour améliorer son Internet mobile est donc parfois de changer d’opérateur mobile.

Changer de fournisseur de haut débit

Comprendre pourquoi un opérateur vous donnera un meilleur débit qu’un autre est difficile à comprendre : le réseau de base est pourtant le même. Mais en ce qui concerne la fibre, qui n’est pas encore présente partout, le jeu des appels d’offre et des dates de travaux font qu’un opérateur peut être plus avancé qu’un autre.

Pour les zones sans haut débit, le prix des abonnement peut être déterminant : pourquoi payer le prix fort pour une offre médiocre. Quitte à ne pas avoir de bonne connexion, autant faire jouer la concurrence sur les différentes offres et faire la chasse aux promotions : vous économiserez plusieurs dizaines d’euros par an.

Prendre un abonnement par satellite

L’abonnement Internet fait office de bouée de sauvetage pour tous ceux qui ont sérieusement besoin d’Internet. Pour 30 à 70€ par mois, vous aurez une connexion normale qui vous permettra de télécharger un logiciel, un document important, de travailler en ligne et de faire des visio-conférences.

Comment téléphoner sans aucun réseau GSM ?

Si vous être dans une véritable zone blanche et qu’aucun réseau GSM ne peut vous atteindre, la VoWiFi (Voice over WiFi ou voix via le WiFi) peut éventuellement vous sauver. À ne pas confondre avec la VoLTE (Voice Over LTE ou voix via la 4G), la VoWiFi permet d’utiliser votre téléphoner et d’envoyer des SMS via votre connexion Internet fixe. Cette solution pour casser les zones blanches, on y avait déjà tous pensé : les moyens techniques pour le réaliser sont enfin disponibles.

Comment passer des appels WiFi ?

Pour activer les appels WiFi, il est nécessaire de vérifier si l’option est disponible auprès de votre opérateur. La Poste Mobile est le premier opérateur MVNO à annoncer qu’il active le VoWifi sur ses forfaits mobiles, le 15 mars 2020. Free mobile, en revanche n’a toujours pas prévu ce service sur ses offres, et silence radio du côté de NRJ mobile, Syma ou les autres MVNO. À ceux qui se demandent pourquoi payer plus cher pour un gros opérateur, c’est un élément de réponse valable.

Pour bénéficier du service d’appels VoWiFi chez Orange, SFR ou Bouygues, il faut :

Publicité

Chez Orange et Sosh, tous les abonnements sont compatibles, en dehors des forfaits bloqués et des cartes prépayées. SFR, Red by SFR, Bouygues Telecom et B&You sont également compatibles avec la VoWifi.

Les communications sont décomptées de votre forfait et facturée selon votre abonnement.