chauffage d'appoint radiateur

Chauffage d’appoint : lequel choisir ?

Cliquez pour valider votre note!
[Total: 1 Average: 5]

Lorsque l’hiver approche, il est trop tard pour se préoccuper de changer sa chaudière ou de refaire toute la conception de son chauffage central. Les chauffages d’appoint permettent de rendre certaines pièces plus confortables en apportant un complément de chauffage. Cet article va vous permettre de choisir le bon chauffage, adapté à vos besoins et à votre utilisation.

 

Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint ?

 

Un chauffage d’appoint est un appareil de chauffage complémentaire au chauffage central de l’habitation. Cette source de chauffage secondaire permet d’augmenter la température de certaines pièces, pour des raisons de confort ou parce qu’elles ne sont pas reliées au système de chauffage de l’habitation.

Il existe différents types de chauffages d’appoint à des prix allant de 20 € à 2000 €.  Ils fonctionnent avec des énergies comme l’électricité, le gaz, le pétrole ou le bioéthanol et utilisent des technologies variées. Leur design, leur forme et leur taille dépend de leur technologie et de leur puissance. Dans l’idéal, les chauffages d’appoint doivent être mobiles : sur pieds ou sur roulettes.

 

Pourquoi s’équiper d’un chauffage d’appoint ?

 

On aurait tendance à penser qu’un chauffage d’appoint n’est pas économique. C’est exactement pourquoi on les appelle chauffage d’appoint : ils ne sont pas destinés à servir de chauffage principal. En revanche, leur énorme avantage est d’apporter de la chaleur supplémentaire dans certaines situations.

Garantir un confort thermique aux intersaisons

Les chauffage d’appoint permettent de faire la liaison entre deux saisons et permettent de maintenir le confort de base les jours sans soleil sans pour autant démarrer la chaudière. On les utilisera donc dans les intersaisons, à la fin de l’hiver ou au début de l’automne. Pour les petits écarts de température entre l’intérieur et l’extérieur, ils sont donc tout indiqués : ils vous permettront de gagner les deux petits degrés sur le thermomètre qui vous manquaient pour ressentir une sensation de confort thermique.

Chauffer les pièces à l’écart de la maison

Un chauffage d’appoint permet de ne pas commencer de gros travaux dans une pièce moins utilisée ou utilisée ponctuellement, ou pour un bâtiment à l’écart du logement (chambre d’ami, pièce annexe, atelier de travail, garage, cabanon, chambre des invités, etc.).

Lutter contre les périodes de grand froid

Ils permettent également d’augmenter la température dans les périodes de froid intense, pour pallier à un sous-dimensionnement de votre chauffage central, suite à une extension de votre habitation ou à une erreur de votre chauffagiste.

Disposer d’un chauffage de secours

Dans les situations critiques, en cas de coupure d’électricité, un chauffage d’appoint est une source de chauffage de secours très appréciable. Les chauffages au gaz ou au pétrole sont particulièrement adaptés à ce type de situation, mais sont également tout indiqués dans des sites sans électricité. Notez cependant que certains chauffages au pétrole nécessitent un branchement électrique pour fonctionner (allumage, thermostat, programmateur).

 

Quelle puissance choisir pour un chauffage d’appoint ?

 

Pour savoir quelle puissance choisir pour son chauffage d’appoint, vous devez connaître la surface de la pièce à chauffer, il suffit ensuite d’utiliser cette formule simple :

nombre de m² x 100 watts  = puissance de chauffe nécessaire

Il faut compter 100 watts par mètre carré. Il suffit de calculer la surface au sol (lageur x longueur) et multipliez-là par 100. Vous obtiendrez alors la puissance nécessaire. Par exemple, pour une pièce de 5 m sur 8 m (40 m²), 40 x 100 = 4000 watts, soit 4 kW

Ce calcul est valable pour des pièces d’une hauteur standard, soit environ 2,5 m. Si vous avez des plafonds très hauts, utilisez de préférence le calcul suivant, qui prend en compte le volume de la pièce :

surface au sol x hauteur x 0,04 = puissance du radiateur

 

Bien choisir son chauffage d’appoint : les points clés

 

Attention de bien respecter ces points important, pour votre confort et votre sécurité :

  1. Calculez la puissance de chauffage nécessaire à vos besoins ;
  2. Choisissez des chauffage qui permettent de s’adapter à différents usages (deux puissances de chauffe permet aussi bien de chauffer une salle de bain qu’à maintenir une pièce hors-gel) ;
  3. Éviter certains types de chauffages si vous avez des enfants bas-âge (bioéthanol ou poêle à pétrole à mèches) ;
  4. Certains types de chauffage ne sont pas adaptés à une chambre à coucher (pétrole, gaz).

 

Quels sont les différents types de chauffages d’appoint ?

Les chauffages d’appoint peuvent se classer en fonction de leur prix, de leur puissance ou du système de production de chaleur : radiateur électrique, chauffage à gaz, poêle à pétrole, appareil au bioéthanole, etc.

 

Chauffage d’appoint électrique

 

Plusieurs types de radiateurs électriques se distinguent et leur production de chaleur varie selon leur corps de chauffe et la diffusion de chaleur.

Les radiateurs à bain d’huile 

Comme leur nom l’indique, les radiateurs à bain d’huile contiennent une huile qui garde la chaleur (l’huile est un liquide caloporteur). On les appelle des radiateurs à inertie fluide. Les chauffages à inertie sont économiques car lorsque la masse thermique est chaude (ici l’huile), la résistance électrique reliée au thermostat s’arrête mais le radiateur continue de fournir de la chaleur. Ce type de radiateur est donc plus long à chauffer mais continue de restituer de la chaleur lorsqu’on les éteint (jusqu’à ce que l’huile redescende à température ambiante).

Les radiateurs à bain d’huile chauffent par rayonnement : c’est leur masse qui renvoie de la chaleur. Ils contiennent plusieurs litres d’huile donc ils sont un peu plus lourds que d’autres systèmes de chauffage, ils sont en général montés sur roulettes.

 

 

Les radiateurs électriques à bain d’huile sont le plus souvent de couleur blanche, certains modèles existent en noir, selon votre décoration.

Il existe plusieurs puissances de chauffe :

  • L’aigostar Black Forest (à gauche) a trois niveaux de puissance : 1000, 1500 ou 2500 watts.
  • Le Delonghi (au milieu) est un petit radiateur compact qui ne fournit que 500 watts. Il est parfait pour une très petite pièce, une caravane ou pour mettre dans votre bureau, près de vous.
  • Le radiateur bain d’huile Haverland (à droite) propose trois puissances de chauffe, mais moins élevées : 600, 900 ou 1500 watts.

 

Les radiateurs soufflant 

 

Les radiateurs soufflant sont plus légers et compacts car ils n’ont par d’inertie. Ils ne chauffent que lorsqu’ils sont allumés. Ils propulsent de l’air chaud grâce à un ventilateur placé derrière une résistance.

Ils montent très rapidement en température, mais sont souvent bruyant à cause de leur ventilation. C’est le chauffage idéal des petits espaces. Les modèles les plus sophistiqués ont un système de sécurité : s’ils tombent, ils s’éteignent. En effet, vu leur petit poids, ces modèles peuvent facilement tomber si on les pose sur une table et risqueraient de provoquer un incendie. Grâce au coupe circuit intégré ces appareils sont sécurisés.

 

Les radiateurs céramique

 

Ils ressemblent aux radiateurs soufflant et il est difficile de les distinguer. Leur fonctionnement est analogue, mais ils sont plus lourds et plus fragiles que les radiateurs soufflant.

 

 

Les convecteurs électriques

 

Les radiateurs à convection montent rapidement en température. Une résistance chauffe l’air circule autour et dans le radiateur. Certains modèles sont équipés d’une soufflerie. Ils sont plus encombrant que les radiateurs soufflants mais plus légers que les radiateurs à bain d’huile.

 

 

Les panneaux rayonnants

 

Comme les radiateurs à bain d’huile, ils donnent la sensation de chaleur par rayonnement. Comme les convecteurs, ils sont légers et encombrants. Ils montent rapidement en température et fournissent une sensation de chaleur immédiate.

 

 

Les cheminées électriques

 

Les cheminées électriques sont essentiellement décoratives : avec un design rustique ou moderne, elles s’adaptent à tous les styles.

La plupart des cheminées électriques se posent au sol ou sur un support, mais certaines peuvent aussi être fixées en hauteur. Certains modèles sont équipés d’une télécommande, pour changer la puissance depuis son canapé.

Ces modèles ne sont pas purement décoratifs : les puissances de chauffe varient en 1000 et 2000 watts.

 

Les sèche serviettes électriques

Les sèche serviettes électriques sont spécifiquement conçus pour les salles de bain. Ils chauffent vite et des supports intégrés permettent d’accrocher des serviettes. Certains modèles intègrent des miroirs. Plats et compacts, ils sont généralement fixés aux murs.

Ils sont constitués de plaques métalliques, chauffent par rayonnement mais n’ont aucune inertie. Leur puissance de chauffe va de 500 à plus de 1000 watts.

 

Chauffage d’appoint au gaz

Les chauffages d’appoint au gaz sont volumineux et rarement esthétiques.  En revanche, ils offrent des puissances de chauffe supérieurs aux systèmes précédents : de 1500 à plus de 4000 watts.

Ils sont rechargeables avec des bouteilles de gaz de différents modèles. Certains modèles s’adaptent sur les bouteille de gaz en cube, moins lourdes à transporter. Avec un chauffage à gaz, vous êtes autonome en électricité. Ces modèles peuvent être utilisés à l’extérieur ou dans des habitats sans électricité.

Il existe 4 types de chauffages à gaz :

  • Chauffage gaz à catalyse : chauffent par rayonnement, idéal pour les grands volumes, ils ont des capacités de chauffe exceptionnelles pour un chauffage d’appoint, ils sont encombrants ;
  • Chauffage gaz à infrarouge : volumineux, ils intègrent des briquettes de céramique qui sont chauffées par la combustion du gaz, ces poêles à gaz fonctionnent donc par rayonnement et par convection ;
  • Chauffage gaz à infrableu : cette technologie est plus rare que les deux précédentes, ces chauffages à gaz ont un brûleur en inox. Ils sont en général plus esthétiques et peuvent être utilisés dans les habitations ;
  • Chauffage à gaz de type brasero : ces chauffages d’appoint sont destinés aux chantiers, aux ateliers, au garage ou pour l’extérieur. Ils sont montés directement sur une bouteille de gaz.

 

Chauffage d’appoint au pétrole

Il existe plusieurs types de poêles à pétrole : les poêles à mèche et les poêles électroniques. Actuellement, on trouve plus facilement des poêles à pétrole électronique dans le commerce. Ils sont plus faciles à utiliser et ont l’avantage énorme de fonctionner avec des programmateurs, sur certains modèles.

Les poêles électroniques

Ils fonctionnent au pétrole mais aussi à l’électricité : ils sont équipés d’un système de régulation (souvent étiquetée de poêles à pétrole Inverter). En effet, ils sont programmables, possèdent un thermostat et sont parfois équipés d’un système de soufflerie. Enfin, ils ont un design plus travaillé et produisent moins d’odeurs désagréables que les poêles à pétrole à mèche. C’est un chauffage de dépannage très adapté en cas de grand froid (mais pas en cas de coupure d’électricité puisque le système électronique fonctionne sur le courant).

Les poêles à mèche

Les poêles à mèche sont plus économiques et possèdent un excellent rendement. Leur avantage capital sur les poêles à pétrole à mèche est leur autonomie : il suffit de mettre deux grosses piles pour l’allumage et vous tiendrez environ 15 h avec le réservoir plein.

A simple ou double combustion, ils ont une puissance de chauffe variable. Notez cependant qu’il faut régulièrement changer la mèche.

 

 

Chauffage d’appoint au bioéthanol

Les cheminées à l’éthanol ou au bioéthanol sont avant tout esthétiques et pratique. Ce poêle design permet de profiter de la chaleur d’un feu, sans le bois, la fumée et l’entretien.

C’est un appareil relativement volumineux qui peut se poser ou se fixer sur un mur. Mais attention : les flammes qu’il dégage sont dangereuses pour les enfants en bas âge. De plus, la ventilation et l’aération de votre pièce doivent être impeccables.

 

Quel type de chauffage choisir pour quel type d’espace ?

 

Différents critères entrent en compte dans le choix d’un chauffage d’appoint pour une pièce d’habitation :

  • l’encombrement et le poids,
  • la technologie de chauffe,
  • la forme de l’appareil de chauffage,
  • le confort thermique espéré,
  • les performances,
  • le design,
  • le mode de diffusion de la chaleur,
  • l’émanation d’odeur ou le bruit de l’appareil.

 

Pour faciliter votre choix d’un chauffage d’appoint adapté pour chaque pièce de la maison, nous avons défini un classement. Il vous sera plus simple de choisir.

Quel chauffage d’appoint choisir pour une chambre ?

La chambre est normalement peu chauffée la nuit : la température idéale pour un sommeil réparateur sommeil est de 15°C. Dans la chambre de bébé, une chambre d’enfant, c’est la sécurité avant tout : vous devez dormir sur vos deux oreilles. Choisissez de préférence un radiateur bain d’huile ou un convecteur rayonnant.

Quel chauffage d’appoint est adapté au séjour ?

Dans votre salon, vous pouvez utiliser quasiment toutes les technologies de chauffage : radiateur à gaz, poêle à pétrole, radiateur à bain d’huile, un convecteur rayonnant, une cheminée électrique ou un chauffage au bioéthanol feront l’affaire. Évitez cependant les systèmes qui dégagent une odeur.

Comment maintenir une chaleur confortable dans un bureau ?

Dans un bureau, vous pouvez utiliser un radiateur bain d’huile, convecteur rayonnant, une cheminée électrique, un poêle à pétrole.

Quel chauffage d’appoint pour sa salle de bain ?

Dans la salle de bain, il est important d’avoir très chaud et très vite, pour une courte durée. Choisissez un radiateur soufflant, un chauffage céramique ou un sèche serviette.

Un chauffage de secours pour ma cuisine ?

Dans la cuisine, il est rare d’avoir besoin d’un radiateur supplémentaire : les appareils de cuisson dégagent en général assez de chaleur. Mais pour le petit déjeuner, par exemple, choisissez un radiateur électrique, bain d’huile ou convecteur, vous pourrez le brancher sur un programmateur pour qu’il fasse chaud quand vous arrivez ou mettre le thermostat sur une température de base pour qu’il ne fasse jamais trop froid.

Par ailleurs, un système électrique vous permet de ne pas vous soucier de la surveillance du chauffage, ce qui est excellent lorsque vous êtes occupé à cuisiner.

Comment apporter un complément de chaleur sans son atelier ?

Un atelier est souvent mal isolé et spacieux. Une grosse puissance de chauffage est souvent appréciée. Un poêle à pétrole ou un radiateur à gaz trouveront parfaitement leur place parmi vos outils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *